COSMÉTIQUES

Une qualité élevée et une technique ultramoderne ont so convaincre le fabricant allemand de produits cosmétiques naturels

La machine d’emballage remplit jusqu’à 100 boîtiers par minute avec différents godets de fards.

Le mécanisme d’ouverture peut être adapté aux types de boîtiers les plus variés.

La poudre pressée ou cuite au four est amenée par une bande transporteuse.

Quand tous les godets de fard sont collés, un robot F4 doté de l’outil adéquat ferme le boîtier.

Exigence

Remplissage automatisé de différents boîtiers de maquillage

Les robots pick and place remplissent les boîtiers avec la poudre, le blush et le fard à paupières

La forte demande de cosmétiques naturels entraîne une augmentation des volumes de production chez Laverana, une entreprise moyenne de la région de Hanovre. C’est pourquoi l’entreprise a fait appel à Schubert pour automatiser avec une seule machine le processus d’emballage autrefois manuel pour la poudre, le blush et le fard à paupières de sa marque lavera ; elle fait ainsi confiance pour la troisième fois à la technologie d’emballage de Crailsheim.

Solution

Comment la solution répond-elle à l'exigence?

Exigences de qualité maximales et efficience accrue

La machine ouvre les boîtiers amenés et les garnit, selon l’ordre, d’un à quatre godets de poudre selon différentes configurations. Avant la fermeture, les boîtiers complétés passent par un contrôle de hauteur lors duquel un scanner 3D vérifie si tous les godets sont correctement positionnés dans les alvéoles et ne dépassent pas.

Aperçu

  • Remplissage de boîtiers mono, duo et quattro sur une même machine
  • Changement de format rapide
  • Construction compacte
  • Efficience élevée de l’installation

Paroles d'expérience

« L’industrie de la beauté évolue rapidement et s’inspire des saisons. C’est pourquoi nous avions besoin d’une machine flexible qui nous permette de produire différents diamètres, couleurs et formes. Avec Schubert, nous avons trouvé le bon partenaire. »

Détails techniques

Haute précision

Dans la première sous-machine, les boîtiers sont amenés à la ligne TLM par une bande d’alimentation, où ils sont ramassés par des robots F4 et placés dans l’unité d’entraînement « ouvre-boîtier ». L’ouvre-boîtier traite différents boîtiers dotés de divers mécanismes d’ouverture. Les robots F4 ramassent les boîtiers ouverts et les déposent sur la bande transporteuse. Ensuite, un scanner à lumière incidente contrôle si les boîtiers ont été ouverts.

 

Selon l’ordre, la bande d’alimentation fournit à la deuxième sous-machine des boîtiers ou godets de poudre supplémentaires. La troisième sous-machine est réservée à l’alimentation des godets qui sont ramassés par les robots F4. Pour cela, Schubert a développé des outils adaptés qui n’écrasent ou n’abîment pas la poudre pressée ou cuite.

 

Le robot F4 fait passer les godets de poudre au-dessus d’une station d’encollage avant de les insérer exactement dans les alvéoles prévues à cet effet à l’intérieur des boîtiers. Un capteur est utilisé pour vérifier si le point de colle destiné à la fixation des godets dans le boîtier a été correctement positionné.

 

Avant la fermeture, les boîtiers complétés passent encore par un contrôle de hauteur, c’est-à-dire qu’un scanner 3D vérifie si tous les godets sont correctement positionnés dans les alvéoles et ne dépassent pas.

 

Pour les formats spéciaux avec de petites quantités, la machine dispose également d’un poste d’emballage manuel intégré.

Cadence globale
  • Cadence de l’installation TLM en fonction du nombre de godets de poudre par boîtier
  • Mono (1 godet de poudre par boîtier) : 100 produits par minute
  • Duo (2 godets de poudre par boîtier) : 80 produits par minute
  • Quattro (4 godets de poudre par boîtier) : 60 produits par minute